Sherbrooke le 24 septembre 2014

C’est ce matin que les dirigeants des Toxi-co-Gites dont son co-fondateur Robin Fortier et au nom de feu Denis Laventure, co-fondateur ainsi que les directeurs généraux Steve Binette et Bruno Dadamo,  recevaient la presse ainsi que les partenaires qui sont en autres des relayeurs qui conseillent aux gens ayant besoin d’aide en traitement des dépendances de faire un séjour dans l’un ou l’autre des 5 Toxi-co-Gîtes.

Afin de souligner les 20 ans d’existence des Toxi-co-Gîtes, les dirigeants ont organisé une journée portes ouvertes et différents intervenants majeurs se sont succédés afin de souligner l’importance de ces centres qui accueillent une clientèle référée majoritairement par différents organismes et dont 42,5% a moins de 30 ans.  Cette rencontre a aussi été l’occasion de souligner la bonne entente qui règne au niveau du quartier du vieux Nord où est situé le Domaine Orford (361 rue Moore).  On se souviendra que lors de l’achat de cette magnifique bâtisse il y a 18 mois, certains résidents avaient émis des réserves quant à la nature de l’entreprise versus ce quartier résidentiel.  La porte-parole du comité des résidents du vieux-nord a d’ailleurs pris la parole, ainsi que le docteur en résidence et les intervenants oeuvrant dans ce centre mais aussi dans les 4 autres centres du groupe.

Steve Binette, Directeur général

« Depuis 1994, 20 ans déjà, je suis avec Toxi-co-Gîtes car j’y crois sincèrement.  Des belles histoires qui finissent bien pour nos résidents.  Je pourrais écrire un livre sur toutes ce vécu en 20 ans avec les résidents dont la majorité arrivent ici avec d’immenses difficultés, perte d’estime, problématiques reliées à l’enfance, chocs émotionnels…. j’en ai vu des dizaines et des dizaines et je sais que le traitement des dépendances est important, notre mission est importante! »

Citation Docteur Leslie Colimon,

« Je suis certainement un bon témoin au plan humain.  J’ai fais le choix d’être le « médecin en résidence » du Toxi-co-gîtes Domaine Orford, une journée par semaine, afin d’aider ces gens au niveau médical et je suis ici pour les aider.  Je ne possède pas l’expertise des psychiatres ou des spécialistes en diverses dépendances mais je les respecte pour qui ils sont dans leur cheminement et si ma présence peut les aider, vous m’en voyez très heureux »

Caroline Fraser, porte-parole du comité des résidents du Vieux-Nord

« Je rappelle que ce site, fût autrefois la demeure d’Alexander T. Galt, puis celle d’Andrew Paton, deux personnages illustres dans l’histoire de Sherbrooke.  Dans les Cantons-de-l’Est,  »Rockmount » était un des sites les plus grands et des plus riches du 19e siècle. Puis, l’endroit est devenu une crèche, qui accueillait des orphelins et laissés-pour-compte.  Mais qui était réellement les orphelins de l’époque?  Un centre Toxi-Co-Gîtes ne fait que représenter la réalité socio-économique d’aujourd’hui.  De la même façon que nous trouvons admirable que des orphelins aient vécu sur ce site autrefois, de la même façon je trouve admirable qu’un tel centre y soit établit depuis fin 2012.

Je partage l’opinion de plusieurs résidents sur le bien fondé d’une telle ressource.  Et je n’ai aucune crainte quant à la quiétude de notre environnement.  Ce site magnifique et si propice à la réflexion, saura contribuer à briser ce cercle vicieux qu’est la dépendance toxicologique. Car, personne n’est à l’abri d’une telle épreuve : même les personnes les mieux éduquées ou les plus prodigieuses »

Durant l’événement les dirigeants ont aussi offert certaines statistiques, résultat d’une étude de la part des intervenants des centres Toxi-co-Gites :

Origine de la décision d’entrer en Centre de traitement des dépendances :

  • 58% de façon volontaire
  • 26.5% sous système judiciaire
  • 8% ordonnance de probation
  • 1.25% de sursis
  • 1.25% ordonnance de traitement
  • 1.5% de libération conditionnelle
  • 0.25% conditions du tribunal administratif du Québec

Profil des références :

  • Hôpitaux (psychiatrie ou urgence)
  • Référence d’ avocats
  • Référence d’ organismes
  • Consultation internet

Age :

L’âge des résidents est très varié. Cependant il faut noter que la majorité a moins de 30 ans, soit 42,25%!
(30)

A propos de Toxi-co-Gîtes :
Les centres de traitement des dépendances Toxi-co-Gîtes offrent des services aux personnes souhaitant mettre un terme à des problèmes reliés à la consommation d’alcool, de drogues et de médicaments.  A la fois spécifique aux besoins de cette clientèle sans toutefois la marginaliser une offre de suivi personnalisé  favorise l’autonomie de l’individu pour une meilleure qualité de vie, un fonctionnement adéquat ainsi que la responsabilisation.

Source :
Directeur général
Steve Binette
819-678-1730    Relations de presse
Bianca Battistini
[email protected]  829-571-3371

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

clear formSubmit